http://bureau%20écologique%20et%20zéro%20déchet

10 conseils pour viser le zéro déchet au bureau

Cette année, pourquoi ne pas prendre la résolution de réduire vos déchets au bureau ? Suivez le guide et devenez expert du zéro déchet en 10 étapes seulement !

31 août 2021

Pourquoi tendre vers le zéro déchet ?

Economie de ressources

Ce n’est un secret pour personne, la réduction à la source des déchets contribue à limiter l’épuisement de ressources renouvelables et non renouvelables et à préserver l’environnement. Par exemple, les composantes des appareils informatiques utilisés quotidiennement au bureau proviennent de minerais précieux, des ressources épuisables qu’il faut gérer minutieusement. Les ressources renouvelables, elles, sont disponibles en quantité limitée. Et, d’après l’ADEME, “des pénuries risquent de survenir dans les années ou décennies à venir, d’où l’importance de réduire leur gaspillage”.

Le gâchis électronique ainsi que le gâchis de papier sont les principales sources de gaspillage issues des activités de bureau.

Réduction de la pollution

Diminuer ses déchets, c’est réduire notamment le recours à l’incinération ou à l’enfouissement, responsables d’émissions de gaz à effet et de pollution des sols.

Baisse des coûts

La collecte, le transport, le recyclage et l’élimination liés à la fin de vie d’un produit représentent un coût financier important pour les entreprises. Réduire ses déchets, c’est réduire les coûts qui y sont associés. 💰

Pour aller plus loin, n’hésitez pas à consulter notre article sur les enjeux de la gestion des déchets en entreprise !

Comment devenir zéro déchet au bureau ?

Voici 10 étapes pour réduire au maximum vos déchets et embarquer vos collaborateurs dans la démarche :

1/ Limiter les impressions
Fini le temps où vous imprimiez le moindre mail ou document reçu. Dorénavant privilégiez au maximum la dématérialisation (en local si possible, moins polluant que le cloud). Imprimez uniquement le strict nécessaire, sur papier recyclé, si possible en recto-verso.

2/ Réduire la consommation de fournitures
Stylos, cahiers, post-its, … revoyez l’approvisionnement de fournitures en tout genre à la baisse, en achetant uniquement les produits vraiment nécessaires à l’espace de coworking. Pour limiter un peu plus les déchets, si possible, optez pour des produits rechargeables : cartouches d’encre, stylos, etc.

3/ Éradiquer les produits à usage unique
Mettez à disposition de vos collaborateurs des mugs réutilisables pour remplacer les gobelets et des gourdes à la place des bouteilles d’eau en plastique. Pour le café, préférez la cafetière à la machine à capsules, cela générera bien moins de déchets.

4/ Renforcer le tri à la source
Assurez-vous que chaque flux de déchets (carton, plastique, verre, …) dispose d’un bac de tri adapté. Pour que le tri soit effectué correctement et que le recyclage des déchets du bureau ait lieu, il peut être pertinent de guider les collaborateurs en réalisant une fiche synthétique des consignes de tri.
Si les biodéchets ne sont pas valorisés dans votre entreprise, vous pouvez tout à fait initier la mise en place d’un compost ou lombricomposteur.

5/ Installer des cendriers
Pour rappel, un mégot jeté par terre pollue l’équivalent de 500 L d’eau. En ayant conscience de cette donnée, les membres de l’entreprise seront plus enclins à faire attention à l’endroit où ils jettent leurs mégots. Vous pouvez initier une campagne de sensibilisation et piloter l’installation de cendriers afin que ces rebuts ne se retrouvent pas dans la nature.

6/ Privilégier la seconde main
Pour le mobilier comme pour les appareils électroniques, l’achat d’occasion ou reconditionné à un double avantage : moins de pollution environnementale et des coûts moins élevés.

7/ Réparer avant de jeter
Même si cela a tendance à se démocratiser, le recours à la réparation reste marginal, surtout en entreprise. Pourtant, c’est le meilleur moyen d’allonger la durée de vie des produits. Un ordinateur ou une imprimante en panne ? Adoptez le bon réflexe et faites appel à un réparateur plutôt que de remplacer immédiatement le matériel défaillant.
Par ailleurs, certaines entreprises remplacent systématiquement tout le matériel informatique au bout d’un certain temps. Si tel est le cas dans votre organisation, vous pouvez suggérer l’arrêt de cette pratique en sensibilisant vos collaborateurs aux conséquences du gaspillage électronique.

8/ Optimiser la gestion des déchets
Les astuces précédentes concernaient la réduction à la source des déchets, au sein de l’espace de travail. Vous avez tout fait pour réduire considérablement vos déchets mais certains sont difficiles à éradiquer ? Il est primordial d’assurer à ces derniers une gestion externe durable et d’opter pour les bons exutoires.
Chez Urbyn, nous sommes experts en gestion des déchets, n’hésitez pas à faire appel à nos équipes si vous avez besoin d’aide !

9/ Sensibiliser aux bonnes pratiques
Pourquoi ne pas devenir l’ambassadeur du zéro déchet dans votre entreprise ? Vous pourrez ainsi initier vos collègues aux bons gestes et donner du poids à vos recommandations. Voici quelques idées concrètes d’actions à mener :

  • Vous associer au pôle communication pour mener une campagne de sensibilisation à l’échelle de l’entreprise.
  • Organiser une formation au zéro déchet en interne. Vous avez plusieurs options pour mener à bien ce projet, en fonction de vos affinités et de l’accord que vous obtiendrez avec l’entreprise ; Organiser la formation vous-même, faire appel à un prestataire externe, condenser la formation sur une demi-journée ou l’étendre sur plusieurs jours, etc. Pour vous aider, vous pouvez suivre ce MOOC gratuit proposé par Zero Waste France et l’Université des Colibris.
  • Proposer un défi zéro déchet aux collaborateurs pendant la Semaine Européenne de la Réduction des Déchets qui a lieu en novembre.

10/ Organiser des événements zéro déchet
Votre équipe et vous êtes en passe de devenir des experts absolus du zéro déchet. N’hésitez pas à appliquer cette pratique vertueuse dans le cadre d’événements professionnels, de team buildings ou de séminaires. Cela ne fera que renforcer la cohérence de l’engagement environnemental de l’entreprise et son attractivité.

Sources

Pour aller plus loin
Retrouvez notre Petit livre vert pour une rentrée durable (2019)